Quantcast/
|

M6 Publicité : plus de reach en 2024 et un choc de simplification

M6 Publicité : plus de reach en 2024 et un choc de simplification

En 2024, la régie du groupe M6 veut affirmer sa position dans un marché de la télévision et de la vidéo en pleine mutation. « Le paysage est en pleine mutation, fragmenté et complexe avec un pilier de la vidéo en plein boom. Les besoins des annonceurs sont assez clairs : ils ont besoin de simplicité et facilité. Ils ont besoin d’émerger. Ils se demandent quels supports attirera le plus d’attention et comment mieux piloter les choix médiaplanning ? », explique Hortense Thomine-Desmazures, DGA à M6 Publicité.

« La philosophie générale de ces conditions générales de vente 2024 s’articule autour d’une simplification de l’offre, des solutions d’accompagnement pour permettre à nos clients d’émerger avec un meilleur ciblage, différents chantiers autour de la mesure et des actions concrètes en matière de RSE », indique la régie.

3 nouvelles offres pour la TV classique et un produit All screens

Répondant à cette demande de simplification de la part des agences médias et des annonceurs, M6 Publicité a revu ses offres en classique. Il s’agit de la chaîne M6 avec les cibles adultes. Une nouvelle offre, appelée « Puissance TNT+» inclut désormais l’ensemble des chaînes TNT gratuites et payantes du groupe (W9, 6TER, Gulli adulte + Paris Première, Teva, Série Club, MCM, M6 Music, RFM TV). « Le fait d’agréger ces chaînes apporte 25% de reach en plus sur les cibles commerciales », indique Hortense Thomine-Desmazures. Enfin, outre Gulli, la nouvelle offre Puissance Kids+ est déployée sur la cible jeune en intègrant Canal J et Tiji. « Alors que nous étions hyper challengés par YouTube, Kids+ offre 10% de reach supplémentaire sur les 4/10 ans. »

M6 Publicité lance également une nouvelle offre de parrainage cross vidéo, baptisée All screens, qui vise à proposer un sponsoring programme sur tous ses points de contact dans un désir de reach et de simplification : TV linéaire, 6play mais aussi réseaux sociaux : Snap et X (ex Twitter), avec lesquels M6 a signé un accord de régie. L’offre sera proposée sur « Qui veut être mon associé », « Mariés au premier regard » et les programmes de téléréalité de W9.

[CTA_NL]

Développement de la plateforme de la régie MY6

La plateforme MY6 s’enrichit avec la mise à disposition en self-service du brief TV segmentée, pour faciliter les simulations media planning et la construction de plans média TV ciblés. A l’instar d’autres régies, MY6 permet désormais aux annonceurs de toutes tailles de simuler des campagnes TV et TV segmentée.

TV segmentée : bientôt les box Free et data media

Comme les autres acteurs du marché, M6 Publicité met le paquet sur la data retail media au travers d’un partenariat avec Unlimitail annoncé en juin. Outre la joint venture de Carrefour et Publicis, M6 discute actuellement avec d’autres acteurs pour enrichir l’offre. Très attendu par le marché après Orange, Bouygues et SFR, M6 Publicité annonce un accord commercial avec Free. « Les chantiers techniques avancent bien et nous devrions être prêts à activer des premières campagnes sur les box Free d’ici la fin de l’année, permettant ainsi d’offrir plus de reach à nos annonceurs », indique la régie.

Enfin, M6 veut monter en puissance sur la data collaboration en s’appuyant sur un partenariat avec Liveramp Safe Heaven, pour permettre aux annonceurs d’activer leurs segments data, d’enrichir leur connaissance client, mais aussi de mesurer la performance de leurs campagnes.

Sous-titrages des spots TV pour les SME

Alors que la France compte 5 à 7 millions de personnes sourdes et malentendantes quand seulement 10% des spots publicitaires sont sous-titrés, M6 Publicité va accompagner les marques dans le sous-titrage SME de leurs spots TV.

La newsletter

Toute l'actualité des médias et de la publicité chaque jour

S'inscrire gratuitement
Newsletter