|

La France réfléchit (aussi) à une interdiction de TikTok pour ses fonctionnaires

La France réfléchit (aussi) à une interdiction de TikTok pour ses fonctionnaires
La France réfléchit à une interdiction de l'application chinoise TikTok

La France réfléchit à une interdiction de l’application chinoise TikTok sur les téléphones de ses fonctionnaires, a indiqué hier le porte-parole du gouvernement, après des décisions en ce sens des Etats-Unis et de la Commission européenne.

Le Parlement européen a décidé d’interdire le réseau social chinois TikTok sur les appareils professionnels de l’institution, invoquant des inquiétudes en matière de sécurité des données, après une mesure similaire de la Commission européenne.

La présidente du Parlement, Roberta Metsola, et le secrétaire général, Alessandro Chiocchetti, ont décidé que l’application TikTok ne pourrait plus être utilisée sur les appareils professionnels, comme les ordinateurs, téléphones mobiles ou tablettes, à compter du 20 mars.

La Commission européenne avait annoncé jeudi dernier que son personnel avait jusqu’au 15 mars au plus tard pour désinstaller l’application. Une mesure similaire doit être prise par le Conseil européen, l’instance représentant les 27 Etats membres.

(Avec AFP)