Quantcast/
|

Dans le sponsoring sportif, le match Visa – Mastercard

Dans le sponsoring sportif, le match Visa – Mastercard
Archi-dominants dans le monde, les deux américains restent peu puissants en France.

La bataille féroce Visa et Mastercard se joue aussi en France sur le terrain sportif, via leurs partenariats respectifs des Jeux olympiques de Paris 2024 et de la Coupe du monde de rugby.

Le paiement « est un secteur très concurrentiel », fait remarquer Magali Tézenas du Montcel, directrice générale de Sporsora, association regroupant les acteurs de l’économie du sport en France.

Archi-dominants dans le monde, les deux américains restent peu puissants en France, qui possède son propre système intérieur, le groupement « Cartes bancaires » et sa marque CB. Mastercard ne pèserait que 8% des paiements dans le pays selon les données collectées par la fintech Yavin, Visa 17% et CB 75%.

L’idée du sponsoring « est de se rapprocher des consommateurs », explique Benoit Ripault, directeur marketing de Mastercard en France.

La société compte sur la Coupe du monde de rugby qui aura lieu dans plusieurs villes en France entre le 8 septembre et le 28 octobre pour être mieux connue du grand public.

Pour Visa, les Jeux olympiques sont l’occasion d’ « aider les entreprises à bénéficier des opportunités économiques » de l’événement, notamment à travers l’offre de billets.

[CTA_NL]

L’audience des deux compétitions va bien au-delà de l’Hexagone : près de quatre milliards de téléspectateurs sont par exemple espérés pour les Jeux olympiques de Paris 2024, entre le 26 juillet et le 11 août prochain.

Selon la Fédération internationale de rugby, le dernier Mondial, remporté par l’Afrique du Sud en 2019 au Japon, avait été l’événement de rugby le plus regardé de tous les temps, avec plus de 850 millions de personnes dans le monde.

Au-delà de l’écho médiatique d’un événement ayant lieu tous les quatre ans, associer sa marque à une discipline sportive peut permettre de bénéficier d’une sorte de transfert des valeurs généralement associées à ce sport.

Côté Jeux olympiques, le professeur de marketing du sport à l’université Paris-Saclay Michel Desbordes met en avant l’universalité de la compétition et sa dimension planétaire.

Mastercard et Visa sont les sponsors qui dépensent le plus pour ces deux événements avec des budgets qui se chiffrent en dizaines de millions pour World rugby et même en centaines de millions d’euros pour le Comité international olympique (CIO).

Le retour sur investissement, toujours difficile à mesurer, est cependant scruté. Les fans de rugby « n’hésitent pas à voyager » et disposent d’un « fort pouvoir d’achat », observe le directeur marketing de Mastercard.

Les organisateurs de la Coupe du monde de rugby attendent jusqu’à 600 000 visiteurs quand 10 millions de billets sont mis en vente pour les Jeux olympiques de Paris 2024, selon le comité d’organisation (Cojo).

La newsletter

Toute l'actualité des médias et de la publicité chaque jour

S'inscrire gratuitement
Newsletter